Aller au contenu principal

Itinéraire

juin 22, 2012

Un cadrage au tiers nous fait voir les choses autrement.

Voyages au cœur d’un grand bordel mis en scène. Gros plans sur les réminiscences savamment orchestrées.

Beijing.  Sans adresse, je joue au jianzi ou plumfoot comme disent les autres, je suis nulle. Ils rient. Au parc j’arrache les têtes de fleurs roses et les éventre. J’amasse les étamines en une carcasse de crabe. Il y avait un trou dans le sac de jute, la terre fertile, nourricière, s’est répandue. J’ai glissé. La faute à ces planches en aggloméré qui viennent fermer l’angle et appeler mon œil, je ne les supporte plus.

Photographies : Emmanuelle Lainé

La suite de l’article est sur le nouveau site de la revue ENTRE…ENTRE couvertures

Commentaires fermés